Podcast #38 : L’influence de la guerre froide sur la culture POP des 80’s

Bonjour à toutes et à tous,

En cette propice période hivernale, nous avons réuni le Politburo de la Eighteam pour nous pencher sur un sujet brûlant: la guerre froide. Sous la lumineuse direction du Général Spades, les camarades Gizmo, Wizz et Yetcha ont étudié pour vous l’impact du conflit est-ouest sur la culture populaire des années 80.

L’occasion pour notre très estimée équipe de revisiter des classiques de la musique, de la littérature, du cinéma et même des jeux vidéos. Une aventure passionnante à travers l’histoire d’une époque où Reagan n’était pas encore serveur au café 80 et où la guerre thermonucléaire aurait pu devenir réalité ^^

Bonne écoute !!

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Yetcha dit :

    Et pour ajouter un petit plus, voici le clip de Center – Priviet, dont on ne parle pas dans le podcast mais qui est hyper engagé, classé des semaines au Top 50 en 1989! Moi j’adore!!! https://youtu.be/iCD4H9kLYKo

  2. Strider Tag dit :

    Quand je pense à l’influence de la Guerre Froide sur la culture des 80’s, tout de suite me vient en tête l’intro de Rocky 4 avec les 2 gants qui s’explosent l’un contre l’autre … oui je sais, c’est ultra kitsch. Tout comme le discours de Rocky à la fin (« If I can change, everyone can change ! »), avec le sosie de Gorbachev qui applaudit.

    Sinon, bien joué pour le jeu de mots avec Double Détente (dommage de ne pas avoir cité le « COCAïNUM ! ») ! Sans parler des diverses « insinuations » quand vous avez parlé d’Elton John ou de « Frankie Goes to Hollywood ». D’ailleurs, un passage du film « Gotcha ! » (cité dans le podcast) qui m’est inoubliable est le moment où le personnage d’Anthony Edwards traverse la frontière, déguisé avec les autres punks, et « Relax » commence à jouer (comme pour indiquer que « tout va bien se passer »).

    Enfin, en termes de musique, je pensais aussi à « Two minute warning » de Depeche Mode (album « Construction Time Again »), qui bien qu’il ne fasse pas mention explicitement à la Guerre Froide, mentionne un « ciel orangé » et un monde où il ne reste pls grand chose (« no radio, no sound, no sin , no sanctuary »), et bien sûr une « alerte de 2 minutes ».

    • Yetcha dit :

      Merci Strider Tag pour ton retour. Je suis l’auteur un peu honteux de ce jeux de mots vraiment graveleux, content qu’il t’ait plu, mais avec le recul, c’était quand même pas top… J’ai un peu honte.
      Tes infos complémentaires sont pertinentes et les bienvenues, c’est chouette d’être suivi par des connaisseurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *