Podcast #25 : Top Gun

TOPGUN_980x463

Bonjour à tous et bienvenue pour cette déjà 4ème saison de 80’s, le podcast.

Avant de vous dérouler le programme de ce nouveau podcast, nous souhaiterions vous faire un point sur l’évolution de nos publications.

Cette saison, nous avons fait le choix de ne publier qu’un numéro par mois, le podcast régulier. Nous préférons en effet nous concentrer sur ces podcasts réguliers demandant plus de recherches et plus d’investissement que les podcasts plus légers comme les « Cadeaux Bonux ».

Mais ne vous inquiétez pas, nous n’abandonnons pas ces “Cadeaux Bonux” et vos retours sur « Les reprises des chansons en français«   témoignent de votre intérêt pour ce format.

La formule des podcasts réguliers reste inchangée, la ré-orientation éditoriale de la saison passée ayant visiblement portée ses fruits si on en juge vos retours multiples qui nous ont conforté dans l’idée que nous étions dans la bonne direction.

Comme annoncé lors de notre podcast « IRL » nous avons le regret de vous annoncer le départ de notre animateur historique : SIRF.

Pour cette nouvelle saison, pas moins de 4 chroniqueurs viennent renforcer les rangs de la Eighteam et nous vous les présenterons au fil des émissions.

Pour ce numéro de rentrée, nous avons l’immense joie d’accueillir au sein de la Eighteam, notre ami Creepers  que nous avons déjà reçu lors de notre podcast sur la Saga Evil Dead.

30 ans pratiquement jour pour jour que TOP GUN sortait sur les écrans de cinéma. C’est donc à cette occasion que Mister Wizz, Mikadotwix, Yetcha et Creepers, chaussent leurs Ray-ban et enfourchent leur moto pour nous décrypter ce film cultissime.

Ils évoqueront l’origine du projet, les acteurs charismatiques, le pitch de départ, et les traditionnelles rubriques de fin d’émission (anecdotes, OST, critiques DVD-BR, goodies…).

Mesdames et Messieurs, notre avion s’apprête à décoller, veuillez attacher votre ceinture.
Décollage dans 3…2…1…

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Rone dit :

    Un plaisir de vous retrouver, avec maintenant en bonus mon poto Creepers !
    Comme vous ne l’avez pas vu, un petit mot sur Les Prédateurs, le premier film de T Scott : il a la réputation d’être froid, je dirais surtout en avant tout très chiant. Le film souffre d’un problème de rythme, symptomatique des premiers films. L’ami Scott a sans doute voulu faire un peu « je suis un auteur », mais le résultat, très stylisé, m’a surtout beaucoup ennuyé.

    Sinon, même si j’ai dû faire une pause et aller faire un footing pour me défouler après avoir entendu Mikado dire du mal de La Guerre des Mondes de Spielberg (film étonnamment sous-estimé alors que formidablement réalisé et plutôt couillu dans son scénario et dans le choix d’un point de vue intimiste), je me suis bien amusé avec cette émission, sur ce film cher à mon coeur. Non pas que je l’aime bien, mais parceque les scène de léchage de pomme étaient des moments idéaux pour conclure au cinéma à sa sortie.

    Et je suis allé le voir 3 fois…

  2. Yetcha dit :

    Content que cela t’ai plu cher Rone. Oui, Mikadotwix a parfois quelques goûts…Spéciaux! On en a tous d’ailleurs, regarde, je déteste Blade Runner!!! Merci pour le film Les Prédateurs, ça nous donne des infos. Concernant Top Gun, tu as visiblement serré plusieurs fois lors de la séance. Moi perso c’était plutôt Stargate, Alien 3 et Titanic pour ceux dont je me souviens. LOL

  3. Strider Tag dit :

    Un truc qui n’a pas été cité, mais j’imagine que tout le monde y a pensé : le « Top Gun Anthem », dont la partie guitarre est assurée par Steve Stevens. Steve Stevens avait collaboré avec Michael Jackson pour « Dirty Diana », mais c’est aussi l’inséparable (sauf pendant les années 90) acolyte de Billy Idol !

  4. Fayefanel dit :

    Juste une précision sur rob law je vous conseille de regarder la série Parks and recreation il est juste trop drôle dedans. Il a pas réussi une carriere ciné mais il est bon dans les séries.

  5. Vincent Le Gallois dit :

    Bonjour. Ayant découvert dernièrement votre excellent podcast, je me suis jeté sur Top Gun en tant qu’inconditionnel du film (tout en reconnaissant ses limites). Et comme je suis aussi l’heureux propriétaire du coffret DVD sorti pour les 20 ans avec des tonnes de bonus, je peux apporter au moins deux compléments d’info :
    – interrogé quant à savoir pourquoi il avait été choisi, Tony Scott a une explication très simple : il est l’un des rares réalisateurs de l’époque à avoir déjà filmé des avions dans des conditions assez proches. C’était pour une pub pour Saab, constructeur suédois de voitures et aussi de moteurs d’avion
    – et pourquoi il n’y a pas eu de suite ? Là, ce sont les deux monteurs qui ont l’explication. Ils racontent que, quelque temps après la sortie de Top Gun, quand le succès a été au rendez-vous, un gars de la Paramount est venu les voir en disant : « OK, comme toutes ces prises de vues aériennes ont coûté un bras et qu’on ne pourra plus jamais se permettre de les refaire en vrai, je viens récupérer tous les plans en vol que vous n’avez pas utilisés et on fait Top Gun 2. » Et les deux gars, morts de rire, de lui répondre : « Mais on a tout utilisé ! On s’est même battu pour s’arracher des bouts d’image exploitables et on a même mis certains plans plusieurs fois, comme celui du missile. » Donc, pas de stock shots, pas de suite

  1. 10 juillet 2018

    […] Lire Plus […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *