Podcast #16 : Mad Max

Ban16Madmax

Bonjour à toutes et à tous !

Il commence à faire beau et à sentir le sable chaud ! C’est donc le bon moment pour s’écouter un podcast sur….. Mad Max évidemment !
Cette saga fait partie intégrante des années 80 (même si le premier film est sorti en 1979 en Australie), nous ne pouvions donc pas passer à côté qui plus est avec le retour le 14 mai d’un nouveau film sous titré « Fury Road« , toujours avec George Miller aux commandes !

Vous retrouvez dans ce numéro nos premières rencontres avec la licence, les débats sur les différents opus et surtout, très important pour ce type de sujet, l’influence de « l’esprit Mad Max » sur la culture pop qui mine de rien est assez énorme.

Esclaves sexuels, roue de la fortune, Annie Pujol, Pappagallo, Mimi-Siku, le moins que l’on puisse dire c’est que les débats ratissent large autour de Max Rockatansky.

Nos chroniqueurs Mikadotwix, Spades, Niko, Yetcha et Sirf vous donneront également leurs attentes concernant « Fury Road ».

Comme promis nous mettons à votre disposition les liens mentionnés par les uns et les autres dans l’émission :
Le documentaire sur Mad Max en VO qu’on peut sous-titrer en anglais sur Youtube

https://www.youtube.com/watch?v=RN7VoSauwJg

Le mini documentaire sur les soucis rencontrés pendant Mad Max 2 (toujours en VO)
https://www.youtube.com/watch?t=254&v=nmiXUrbbfl8

et pour finir la spéciale « Les enfants du rock » sur le tournage de Mad Max 3 : Au delà du dôme de tonnerre.
https://www.youtube.com/watch?v=V4ibwA_x1Fg

Du grand Philippe Manoeuvre !

A vos casques, bonne écoute, et à très bientôt !

La Eighteam

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Yao dit :

    Je me marre à vous écouter ! À vous entendre ce sont des gros canards !
    Enfin je le vois comme ça ! :p Je ne me souviens que du 1 (vu récemment et le temps n’a pas joué en sa faveur…)
    LE 2 en regardant les images, des souvenirs me reviennent en tête (j’adore le design du méchant d’ailleurs) et le 3, je n’ai retenu que Tina Turner et son clip !

    Et le Fury Road, je suis très partagé…

  2. fil999 dit :

    Bonsoir,
    Je suis tombé par hasard sur votre podcast, j’écoute votre N° sur Mad Max et je bondi sur ma chaise, non seulement vous racontez beaucoup de bêtises sur la trilogie, mais surtout il n’y a aucun travail de fond. Vous vous contenter juste de raconter les films. Le pire c’est le ton moqueur que vous aborder pour les commenter. Consternant… Je vous laisse, je retourne écouter Splitscreen !

  3. sirf sirf dit :

    Bonjour fil999 et merci pour votre retour sur ce numéro.
    Nous écoutons également beaucoup splitscreen qui est un très bon podcast. Nos orientations et lignes éditoriales sont complètement différentes. Pour nous il s’agit avant tout de réveiller les souvenirs des gens sur les sujets que nous abordons et non de faire une analyse chirurgicale de ceux ci. Il est donc tout a fait possible que certaines informations puissent être erronées.
    Dans leur grande majorité, nos auditeurs aiment le ton employé pour traiter nos différents sujets. Il en faut pour tous les goûts comme on dit.
    En espérant vous retrouver sur un autre numéro, sachez que nous avons plus de 30 émissions disponibles qui ne traitent pas toutes de cinéma. Bonne journée à vous.

  4. Nicolas dit :

    Bonjour à toute l’équipe.

    Sachez tout d’abord que j’apprécie vraiment beaucoup votre podcast qui est devenu à mes yeux un véritable incontournable. Nous partageons la même culture et les mêmes souvenirs et j’écoute vos émissions avec beaucoup de plaisir.

    Cependant, je trouve que sur le thème mad max, vous vous êtes quelque peu planté. Jusque là, il y avait toujours au moins une personne de l’équipe qui maitrisait parfaitement son sujet, les autres complétant avec des bribes de souvenirs, ou un revisionnage (ou relecture) récente (ce qui est pertinent, mais à l’encontre de l’aspect nostalgique du podcast : c’est jamais pareil de découvrir en 2015 ou dans les 80’s).
    Hors, pour ce sujet MAD MAX, vous donnez l’impression que personne ne maitrisait totalement son sujet, d’où des regards neufs et récents parfaitement en décalage par rapport à ce que MAD MAX a apporté au cinéma d’une manière générale. Ca en devenait d’ailleurs presque gênant lorsque les blagues fusaient ce qui est quasi unanimement qualifié comme des chef d’oeuvres du cinéma (pour les 2 premiers films, surtout le deuxième). Bref, des blagues pas drôles, proches de la moquerie, vont à mon avis à l’encontre totale de la raison d’être d’un podcast nostalgique…
    De plus, juste après avoir parlé de MAD MAX 2, vous indiquiez que dans ce style très précis, on avait fait bien mieux depuis. Hors, vous n’êtes jamais revenu sur cette question… Je vous le demande donc : quels films ont fait mieux que MAD MAX 2 dans ce style bien précis ?

    Ne voyez pas dans ce commentaire un élément démotivant. Continuez ce podcast jouissif et quasi-nécessaire !
    Nicolas

  5. Yetcha dit :

    Bonjour Nicolas, tout d’abord merci pour vos encouragements et vos remarques. Il est vrai que quelques personnes nous reprochent d’avoir été durs avec cette trilogie. Cela tient au fait, je pense, que la sortie de Mad Max Fury Road a été très très couverte par un grand nombre de journalistes, podcasteurs, internautes etc… Du coup, nous pouvons peut-être décevoir certains poditeurs par rapport à leurs attentes. Nous ne nous considérons en aucun cas spécialistes, il y a de très bons podcasts de cinéma où les intervenants sont autrement plus pointus et qualifiés que nous.
    Cependant, vous nous en faites la remarque en disant que vous avez conscience qu’il s’agît bien ici d’un podcast de nostalgie.
    Néanmoins, le visionnage ou re-visionnage des oeuvres que nous traitons nous semble indispensable afin d’apporter de la matière au débat. Plusieurs membres de l’équipe avait tout de même vu les films dans les années 80 et ont tenté de faire le distingo avec une mise en relief de leurs sensations entre souvenirs et visionnage récent.
    Concernant les films post-apo post-Mad Max 2, je vous dresse une liste non exhaustive ci-dessous des films que je trouve, personnellement, tout aussi bons voire meilleurs que Mad Max 2. Les mondes post-apo sont variés et issus de visions différentes bien entendu. Mais ils restent dans le style précis des mondes post-apo dont vous parlez, et nous aussi d’ailleurs.
    Alors, juste avant, quelques monstres qui font clairement partie de mes films préférés :
    Soleil vert en 1973 de Richard Fleischer, La planète des singes de Franklin J. Schaffner en 1968, Virus en 1980 de Kinji Fukasaku ou encore NY 1997 de John Carpenter en 1980.
    Puis après Mad Max 2, il y a, pêle-mêle :
    Les traqués de l’an 2000 en 1982 par Brian Trenchar-Smith, une belle idée, de beaux effets gores, une vision de la société un peu trash et dictatoriale. Le dernier combat en 1983, Besson, une approche intéressante. Nausicaä de la vallée du vent, 1984, Miyazaki, oui c’est un DA mais bon, l’univers est plus solide que dans Mad Max 2. Le dernier survivant en 1984 par Geoff Murphy, mystique et philosophique certes, mais passionnant. Ken le survivant, 1986 (pour l’animé) Tsukasa Hojo en création et Toyoo Ashida en réal, encore un DA, mais d’une richesse dingue! AKIRA, Katsuhiro Otomo, 1989, encore un DA me direz-vous mais quelle claque!!! Rêves d’Akira Kurosawa, 1990, poétique. Delicatessen de Jeunet et Caro en 1991, hé oui, c’est aussi une forme de post-apo. Waterworld de Kevin Reynolds en 1995, j’ai aimé………Désolé! Et puis, The hole de Tsai Ming-Liang, Matrix des frères Wachowski, 28 jours plus tard de Danny Boyle, Casshern de Kazuaki Kiriya, Les fils de l’homme de Alfonso Cuaron, Je suis une légende de Francis Lawrence, Doomsday de Neil Marshal,La route de John Hillcoat, Bienvenue à Zombieland de Ruben Fleischer.
    Et encore Daybreakers, Terminator, Hunger games, After Earth, Oblivion, Les Derniers jours, Snowpiercer, The colony, Le Sang des héros, L’Armée des 12 singes, Légion, Le livre d’Eli… J’en oublie des tonnes encore… N’hésitez pas à nous en citer quelques uns.
    Alors vous n’avez peut-être pas tout vu, ni tout aimé, les avis restent subjectifs en effet, mais pour ma part, hier et aujourd’hui, Mad Max 2, même s’il a posé certaines choses des mondes post-apo en général, reste un modèle, mais a aussi ses écueils, dont nous avons parlé. J’ai également aimé le 3ème volet, tant décrié par tous. Concernant le Fury Road sorti il y a peu, il se place également loin devant la grande majorité des films sus-nommés, y compris de son grand frère.
    En espérant avoir répondu à votre question et souhaitant vous retrouver très bientôt à l’écoute de notre prochain podcast, qui je suis certain vous plaira. Il y aura encore des blagues… Encore merci pour vos encouragements qui nous font chaud au coeur et bonne journée…

  6. Spades Spades dit :

    Ou pour faire plus court que mon voisin du dessus, le fait que la trilogie Mad Max soit culte ne l’empêche pas d’avoir des défauts et ne la rends pas invulnérable à la critique.
    A aucun moment nous ne nous permettons de renier le statut d’oeuvre importante à Mad Max, loin sans faut. Mais faire l’impasse sur ces défauts que nous avons décelé au gré de nos sensibilités aurait aurait été faire preuve de malhonnêteté vis-à-vis de nos auditeurs. Et contrairement à vous, je trouve ça pertinent de confronter la vision de ceux qui l’ont vu à l’époque avec celle de ceux qui l’ont découvert aujourd’hui, car la qualité d’un film n’est pas périssable dans le temps et que si le visionnage de Mad Max a été laborieux pour certains ça permet mettre en exergue des défauts que la nostalgie aurait tendance à effacer (car la nostalgie et la mémoire sont, hélas, souvent de cruelles menteuses). Et même malgré ça, à plusieurs moment dans le podcast, nous recontextualisons l’oeuvre dans son époque pour expliquer certains défauts qui à l’époque ne l’étaient pas forcement.
    Pour les « œuvres bien meilleures », bien que j’aurais plus utilisé l’expression « mieux maîtrisé narrativement » (qui est mon gros reproche envers la trilogie), nous avions prévu d’en toucher deux mots dans les références mais nous avons zappé, pris dans le feu de l’action. Yetcha, ci-dessus, vous donne une liste exhaustive (même si je conteste certains titres…After Earth…entre autres :p ) de films et dans un registre plus littéraire je ne peux que vous conseillez de vous plongez dans La Route de Cormac McCarthy ainsi que Silo de Hugh Howey, qui, bien que éloigné de l’univers de Mad Max, fait partie de ce que le Post Apocalyptique a donné de meilleur ces dernières années… Sinon si vous voulez vous replonger dans une univers très « Mad Maxien » dans l’âme, n’hésitez pas à jeter un oeil sur le comics Just A Pilgim de Garth Ennis et Carlos Ezquerra , c’est bien écrit, c’est délicieusement taré et surtout c’est totalement maîtrisé 😉
    Quand aux « moqueries » que vous décriez elles sont juste le reflet de la bonne entente de l’équipe et de notre envie de prendre plaisir à enregistrer autour de sujet qui nous plait ( Car oui, malgré votre impression et malgré nos critiques nous apprécions Mad Max, mais il faut avouer que le temps n’a pas été clément sur tout et qu’il y a un paquet d’élément qui traite à sourire aujourd’hui ) et il est, pour ma part, hors de question de changer ça en prenant un ton bien trop solennel pour ne pas heurter la sensibilité de fans. Donc il y a aura toujours des blagues douteuses à l’avenir lorsque dans une oeuvre, que nous même nous apprécions, nous trouverons des choses aussi improbables qu’un Japonais en Fundoshi en train de jouer du saxophone.
    Voila j’espère avoir répondu à vos interrogations et encore merci pour votre commentaire ( et surtout merci d’avoir expliqué en quoi vous êtes en désaccord avec nous, c’est ce genre d’infos qui nous permets d’avancer. 🙂 ) et en espérant vous revoir dans les commentaires dans nos prochains épisodes. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *