Mange Disques – Episode 08

Bonjour @ tous,

Retour de Murdoc & Wizz dans une émission qui fait la part belle à 2 années, 1979 (ok on triche un peu mais ce n’est pas la première fois ^^) et 1982. Une sélection qui voit aussi défiler les grands classiques, pour le plaisir des oreilles gourmandes 😉

Installez-vous dans votre meilleur fauteuil et bonne écoute !!

 

Dans cet épisode vous retrouverez:

Depeche Mode: « A broken frame » (1982) / Extrait « Leave in silence« 

Supertramp: « Breakfast in America » (1979) / Extrait « The logical song« 

Robert Kraft: « Retro active » (1982) / Extrait « You’re blue too – feat. Janis Siegel« 

Madness: « One step beyond » (1979) / Extrait « Madness« 

Blue Rondo A La Turk: « Chewing the fat » (1982) / Extrait « Klactoveesedstein« 

The Clash: « London calling » (1979) / Extrait « London calling« 

Frank Zappa: « Sheik Yerbouti » (1979) / Extrait « Dancing fool« 

INXS: « Kick » (1987) / Extrait « New sensation « 

Stevie Wonder: « Songs in the key of life » (1976) / Extrait « As« 

Hawksley Workman « (Last night we were) The delicious wolves » (2001) / Extrait « No beginning no end« 

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Strider Tag dit :

    * AH ! Dans mes bras la personne qui a défendu « A Broken Frame » de Depeche Mode !!!
    Pareil, je trouve que c’est un album sous-estimé, et je SURKIFFE son ambiance (en plus de « Leave in Silence », je cite « My Secret Garden », « Monument », « Shouldn’t have done that », et « The Sun and the Rainfall » … presque tout, quoi). Alors certes, les puristes vont décrier les paroles un peu « neuneu » (à l’époque, Martin Gore a dû se débrouiller tout seul pour écrire les paroles), et quelques morceaux qui ont encore un relent de leur premier album (« The Meaning of Love », « A Photograph of you »). D’ailleurs, leur premier album (« Speak and Spell ») avait aussi quelques perles (« Puppets », « Tora Tora Tora »). D’ailleurs, « A Broken Frame » a eu droit à son successeur spirituel quelques années plus tard, « Music From the Masses ».

    * En ce qui concerne Supertramp, « Breakfast in America » est, comme vous l’avez dit, un album à tubes. J’aime beaucoup aussi. C’est dommage que l’album qui a le mieux marché soit celui à une époque où la tension entre Rick Davies et Roger Hodgson était la plus forte, et d’ailleurs leur album suivant est le dernier avec Hodgson (« Famous Last Words », et sa pochette assez emblématique). D’ailleurs, le morceau « Don’t leave me now » est le symbole même de cette « séparation ».
    Anecdote : dans l’album « Free as a bird » (sorti après « Famous Last Words), le morceau « I’m begging you » serait une « lettre d’excuse » de Rick Davies à Roger Hodgson

    * Je découvre aujourd’hui que « As » de George Michael (et Mary J Blige) est une reprise de Stevie Wonder !

    * De Madness, je ne connais que « One step beyond » (CULTISSIME !! Et chapeau à celui qui a poussé la chansonnette pendant le cast), et « Our House ». Je tâcherai de mieux les connaître …

    * INXS, j’aime beaucoup de leurs hits, mais là encore, c’est un groupe qu’il faut que je connaisse mieux …

  2. Murdoc dit :

    Merci pour les commentaires !!
    Super sympa de ta part.
    Les choix de Wizz sont souvent déroutants mais toujours de qualité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *