Mange Disques – Episode 04

Bonjour à tous !

Quatrième épisode de nos explorations sonores, ce mois-ci autour de Wizz & Murdoc et de leurs trouvailles respectives.

Et pour ne pas changer une équipe qui gagne on part à nouveau dans toutes les directions, un peu de rock, un peu de hip-hop, de l’arena prog-rock, du westcoast des familles, du punk un peu surf, du bricolage sonore, sans oublier le bœuf au pipi, car c’est la fête aujourd’hui ^^

Installez-vous confortablement et bonne écoute 🙂

Dans cet épisode vous retrouverez:

Le Grand Orchestre du Splendid: « Enregistrement public : Théatre de la Porte St. Martin » (1980) / Extrait « La salsa du démon »

Asia: « Asia » (1982) / Extrait « Heat of the moment »

Ramones: « Pleasant dreams » (1981) / Extrait « The KKK took my baby away »

Various: « Bright lights, big city OST  » (1988) / Extrait « Good love » (Prince)

Les VRP: « Remords et tristes pets » (1989) / Extrait « VRP »

Neneh Cherry: « Raw like sushi » (1988) / Extrait « Manchild »

The Smiths: « Hatful of hollow » (1984) / Extrait « What difference does it make ? »

Bobby Martin: « Bobby Martin » (1983) / Extrait « Show me the light »

Loyle Carner: « Yesterday’s gone » (2017) / Extrait « Damselfly « 

Chassol: « Big sun » (2015) / Extraits « Birds II » & « Reich & Darwin »

 

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Strider Tag dit :

    J’ai bien aimé l’émission, et j’ai quelques commentaires :
    -concernant « what difference does it make ? » (des Smiths), cette version est en effet un peu « brut de décoffrage » et ça se sent. Ça ressemble un peu à du Ramones d’ailleurs …. Pour le coup, je préfère la version studio.
    Ah, et ce qui est dommage avec les Smiths c’est qu’ils ont autant voire plus de « best of » et de compilations que d’albums studio (4 albums, si je ne me trompe pas … « The Smiths », « Meat is Murder » [mon préféré], « The Queen is Dead » , « Strangeways here we come »)
    Et pour finir ce commentaire, oui, Morrissey avait l’habitude de s’arracher les vêtements pendant les performances live.
    -J’ai regardé l’OST de « Bright Lights, big city », et effectivement y a du bon. D’ailleurs, il y a aussi « True Faith » de New Order comme dans « American Psycho », tiens !!
    Mais là où je voulais intervenir, et je vais faire un peu du Hors Sujet, c’est pour prendre la défense de « Kiss and Tell » de Bryan Ferry. Surtout qu’il est tiré de mon album préféré, « Bête Noire » !
    Ah, et autre petit « plus » : il y a « Pleasure, Little Treasure » de Depeche Mode, morceau « bonus » qui cloturait l’excellent album « Music for The Masses ».

    • Jules Wizz Jules Wizz dit :

      Meuh oui il est très bien ce Bryan Ferry, et en tout cas très en phase avec le reste de l’album et l’ambiance du film 🙂

  2. Murdoc dit :

    Yep pour les Smiths ! C’était le but de sortir ce disque qui reprend des versions avant l’enregistrement de l’album. Les versions y sont plus brutes, moins produites et ça permet justement de voir le parcours d’un morceau et la différence entre le disque et le live.
    Et pour conclure sur les Smiths, tu as bien raison… plus de compile que d’albums pour ce groupe qui a influencé énormément la pop UK ! Je pense qu’on aura l’occasion d’en reparler 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *