EIGHTIES + Projection n°4

 

BanYetcha_SHERIFF

 Eighties +, c’est la micro-critique cinéma bimensuelle de Yetcha, exclusivement pour vous sur eightieslepodcast.fr

Aujourd’hui j’attaque un classique de la série, mais adapté en film. Si par le passé, de nombreuses séries furent adaptées en film, ce n’est pas toujours la réussite qui est au bout du traitement. Mission impossible, Chapeaux melons et bottes de cuir, Drôles de dames, Starsky et Hutch, L’agence tous risque, Sex and the city, Deux flics à Miami (ou Deux flics ami-ami comme le pensait une connaissance dont je tairais le nom ici), Les incorruptibles, Belphégor, X-Files, Les mystère de l’ouest, Star Trek, Les chevaliers du ciel, Le saint, Des agents très spéciaux U.N.C.L.E, Vidocq, Les brigades du tigre, Arsène Lupin, L’incroyable Hulk, L’homme invisible, Le fugitif, Zorro, Twin Peaks, Max la menace, Flipper… Vous les connaissiez toutes ? Et bien si la plupart sont de véritables bouses, il y a dans ce lot quelques jolies pépites, voyons si ce Shérif fais-moi peur en fait parti…

SHÉRIF FAIS-MOI PEUR
(THE DUKES OF HAZZARD)

Shérif fais-moi peur
Sortie le 5 août 2005 aux États-Unis et au Canada, le 24 août 2005 en France
Réalisation : Jay Chandrasekhar – Scénario : Jay Chandrasekhar et John O’Brien 2 pour écrire le scénario ??? Ah ouais quand même
Sur la BO, plutôt du rock, AC/DC, ZZ Top et Jessica Simpson elle-même qui n’a pu s’empêcher de montrer qu’elle est avant tout une chanteuse, ou un mannequin, ou une potiche, ou transparente ?!?
Produit par Bill Gerber, qui porte un patronyme en accord parfait avec sa production

 


Distribution partielle

Général Lee, la vraie héroïne : Dodge Charger
Seann William Scott : Bo Duke
Johnny Knoxville : Luke Duke
Jessica Simpson : Daisy Duke
Willie Nelson: Oncle Jesse
Burt Reynolds : Boss Hogg
MC Gainey : Shérif Rosco P Coltrane
Lynda Carter : Pauline

Synopsis
Bo et Luke Duke, deux cousins, mettent des bâtons dans les roues de Boss Hogg, un riche homme d’affaire corrompu, qui tente faire ouvrir une mine de charbon à ciel ouvert dans la ville des Duke.

Souvenons-nous qu’ils ont été 2 professionnels à faire le scénario, une ligne chacun quoi.

Anecdotes
Adaptation d’une série culte de CBS, diffusée en France à partir de septembre 1980 sur Antenne 2, mais qui nous a surtout marqué lors de sa première rediffusion sur La Cinq dès 1986. Dès lors, nous sommes tous tombés amoureux de son ambiance incroyable, sa muscle car charismatique, son énergie débordante, son humour… Bon, on était surtout sous le charme de l’incroyable Catherine Bach qui incarnait Daisy Duke !!!
Le film a nécessité 26 Dodge Chargers de 1968 à 1970, dont une de la série d’origine, quel gâchis !
Nommé 6 fois lors de la 26ème cérémonie des Razzie Awards, le film ne remporte aucun trophée. Bon, il faut dire qu’il a eu Dirty love face à lui, et Paris Hilton dans un rôle habillé, forcément ça tapait dur.

LA MICRO-CRITIQUE

J’ai trouvé ça lamentable! On n’y retrouve pas du tout le charme de la série mythique. La seule actrice vraiment au point est en définitive le Général Lee, la voiture! Et puis franchement, Daisy Duke en blonde ?!? Non mais ils sont fous ou quoi ? C’est la goutte d’huile qui fait déborder le carter. Non, il n’y a vraiment rien de bon à en tirer en dehors d’une bonne sieste.

LA NOTE
Ça craint du boudin

 

Ca craint du boudin

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *