EIGHTIES + projection N°31

Eighties +, c’est la micro-critique mensuelle cinéma de Yetcha, exclusivement pour vous sur eighties le podcast

Un film tombé dans l’oubli, ça vous tente? Caméra subjective, chasse à l’homme, incarnez la bête et partez en quête de sang frais…

Allez les eightophiles, brossez vos poils, aiguisez vos griffes et affûtez vos dents, la meute part en chasse…

WOLFEN
(WOLFEN)


Sorti le 24 juillet 1981 aux États-Unis et le 3 mars 1982 en France.

Réalisation : Michael Wadleigh surtout spécialisé dans les documentaires musicaux et particulièrement Woodstock. Il restera sa seule fiction.
Scénario : Michael Wadleigh, David Eyre et surtout Eric Roth célèbre pour son oscar pour Forrest Gump, il a aussi écrit Airport 80 Concorde, Révélation, Munich, L’étrange histoire de Benjamin Button, Ali…
Musique : James Horner, disparu en juin 2015, un des plus grand compositeur de musique de films des 40 dernières années! Oui oui, rien que ça.

Une bande-annonce en VO et à l’image bien pourrie! C’est fou qu’on ne puisse pas trouver des choses de meilleures qualité et en VF pour les films des 80’s.

Distribution partielle

Albert Finney : Dewey Wilson
Diane Venora : Rebecca Neff
Edward James Olmos : Eddie Holt
Gregory Hines : Whittington
Reginald Veljohnson : Le légiste
Tom Noonan : Ferguson
Dick O’Neil : Warren

Synopsis

New York, un homme d’affaires et son épouse sont retrouvés sauvagement assassinés. Un meurtre crapuleux apparenté à d’autres meurtres similaires, signalés à travers tout le pays. Mais l’inspecteur Dewey Wilson retrouve des poils d’animaux sur les corps et pense alors avoir affaire à une horde de loups-garous. Dewey devra mettre fin au plus vite à cette folie meurtrière, mais est-il vraiment sain d’esprit?

Anecdotes

Adapté du livre « Wolfen, dieu ou diable » de Whitley Strieber , auteur d’autres romans adaptés au cinéma comme « Les prédateurs », « Le grand dérèglement du climat » (Le jour d’après au cinéma) ou encore « Communion » qui relate son propre enlèvement par des extra-terrestres! Oui, il faut savoir que Strieber est un fervent catholique et fut longtemps associé à la fondation Gurdjieff (fondation ésotérique portant le nom de son concepteur. Forces vitales, harmonie, ordre cosmique… Enfin vous voyez le genre quoi!). Un monsieur sous influence et qui n’a donc pas toute sa tête visiblement. Il parvient donc en toute logique à raconter et écrire des histoires très cinématographiques et divertissantes. 
Reginald Veljohnson, surtout connu dans son rôle d’Al Powell dans Piège de Cristal! Oui, c’est lui, c’est Al!
La vision à la première personne vient de Robert Blalack qui a travaillé sur Star Wars, et inspirera John McTiernan pour Predator en 1987.
Un quartier entier de New-York a été barricadé afin de tourner sans danger avec les loups.
Ce film a inspiré Metallica pour la chanson Of Wolf And Man dans leur album Metallica.
Le film a rapporté plus de 10 millions de dollars, ce qui est un bon succès commercial et il est noté 73% de critiques positives sur Rotten Tomatoes, il est curieux de l’avoir vu sombrer dans l’oubli.
Le terme Wolfen était utilisé par les colons hollandais installés aux États-Unis pour nommer les indiens et les bêtes sauvages. Classes et ouverts les colons protestants calvinistes!
Dustin Hoffman était pressenti pour le rôle de Dewey Wilson, mais le réalisateur a refusé car il voulait absolument travailler avec Albert Finney. Cela sera la seule et unique fois où Dustin Hoffman a été refusé pour un rôle par quelqu’un d’autre que lui-même. 

LA MICRO-CRITIQUE

Film méconnu, Wolfen peut néanmoins se targuer d’être excellent. La métaphore de nos villes modernes et tentaculaires qui étouffent à la foi l’Homme et la nature, une façon de filmer originale à travers et au niveau des yeux des loups, une ambiance stressante dans une ville dévastée, des effets gores de très bonnes qualité encore aujourd’hui. Oui Wolfen est méconnu voire inconnu mais il faut le voir car il est tout simplement très bon et ultra original.

LA NOTE
Turbo bien

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *