EIGHTIES + projection N°30

Eighties +, c’est la micro-critique mensuelle cinéma de Yetcha, exclusivement pour vous sur eightieslepodcast.fr

Oui, il fallait bien que j’en parle tout de même. Après les pérégrinations incroyables de ce projet, la mort de Harold Ramis, les desiderata des fans enragés etc. Bref, il est sorti, attisait nos peurs et nos espoirs voilà ce que j’en ai pensé.

Allez les eightophiles, enfilez votre tenue de sauveur, prenez votre pack de protons , votre piège à fantômes, « who you gonna call? »…

SOS FANTÔMES
(GHOSTBUSTERS)


Sorti le 15 juillet 2016 aux États-Unis et le 10 août 2016 en France.

Réalisation : Paul Feig connu pour des comédies plutôt moyennes (Les flingueuses, Spy…) et des épisodes de séries renommées (Nurse Jackie, Mad Men, The office US…).
Scénario : Paul Feig et Katie Dippold d’après les personnages crées par Dan Aykroyd et Harold Ramis.
Musique : Theodore Shapiro qui a explosé dans les années 2000 avec notamment Le diable s’habille en Prada ou La vie rêvée de Walter Mitty.

Distribution partielle

Melissa McCarthy : Dr Abigail « Abby » Yates
Kristen Wiig : Erin Gilbert
Kate McKinnon : Jillian Holtzmann
Leslie Jones : Patty Tolan
Chris Hemsworth : Kevin Beckman, le réceptionniste
Andy Garcia : Bradley, le maire de New-York
Charles Dance : Dr Harold Filmore
Bill Murray : Professeur Martin Heiss
Dan Aykroyd : Le chauffeur de taxi
Ernie Hudson : Bill Jenkins, oncle de Patty
Sigourney Weaver : Rebecca Gorin, mentor d’Holtzmann
Annie Potts : Vanessa, réceptionniste de l’hôtel Mercado
Ozzy Osborne : Lui-même

Synopsis

Une reprise du classique SOS Fantômes avec une équipe féminine aux commandes!

Anecdotes

Un projet qui a débuté en 2007 sous l’impulsion de Dan Aykroyd qui annonce un film d’animation pour 2008. Finalement, en 2009 c’est SOS Fantômes Le Jeu Vidéo qui sort sur les supports d’époque, PS3, XBox 360 et PC, écrit par Aykroyd et Ramis, il est d’ailleurs tout à fait correct, notamment pour les fans de la franchise. En 2011 Ivan Reitman, le réalisateur des 2 premiers films renonce à le réaliser mais reste en production. Harold Ramis meurt en février 2014 et met encore un coup de frein au projet. En août 2014, Sony relance et fixe de manière définitive le projet, le casting évoluera encore un peu, mais le choix de l’équipe féminine est définitif.
Harold Ramis étant malheureusement mort, un buste fera office de caméo dans le début de film.
De nombreuses remarques misogynes ont été avancées suite au choix d’une équipe de femmes, même Ernie Hudson a fait part de sa déception et son incompréhension, vive le monde de couilles!
De très nombreuses références aux précédents films sont faites (Bibendum, Zuul, Bouffe-Tout…) sans compter les références à des films connus comme Dirty Dancing, Thor, Shining, Ghost, Superman, Star Wars, Peter Pan… Je vous laisse les trouver par vous-même.
La scène finale laisse supposé une suite et les actrices sont sous contrat pour 2 autres films, mais cela se fera t’il? Probablement pas puisque Sony espérait 300 millons de recettes mondiales mais le film n’est qu’à 225, soit une perte de près de 70 millions de dollars qui scelle sans doute l’avenir sombre de la franchise. Les critiques presse et spectateurs ayant été assez mauvaises. Pourtant le film fait largement le job, mais malheureusement, la phallocratie hollywoodienne et des spectateurs ont déterminé qu’une équipe de femmes c’était mal, et ça, c’est bien dommage!

LA MICRO-CRITIQUE

OUF! Ultra giga fan de SOS fantômes, je voulais coûte que coûte voir ce remake/reboot/féminisation du film mythique. Je ne m’attendais à rien, ou bien au pire afin de ne pas me prendre une trop grosse claque. Et bien il faut l’avouer, je me suis amusé, les décors sont chouettes, la BO originale très bien ré-orchestrée, les costumes dans le tons, les effets spéciaux, bien que critiqués, sont très corrects avec quelques effets de projection si vous le voyez en 3D. Le film a été vraiment construit comme le premier du nom, et ça tient encore bien la route. Les actrices sont drôles et Chris Hemsworth en auto-dérision, juste énorme. J’ai vraiment beaucoup aimé le décalage homme/femme. Les petits caméo des stars du premier (Harold Ramis en buste puisque décédé malheureusement, et pas de Rick Moranis) pour satisfaire les fans dont je suis. Mais au final, j’ai aimé ce fim, un peu, beaucoup, passionnément. J’ai passé un très bon moment, je me le reverrais bien et j’espère qu’il y aura une suite! Na!

LA NOTE
Roule ma poule

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Gizmo Gizmo dit :

    On va alimenter un peu le débat…

    Je n’ai rien contre les suites, j’appréhende un peu les pré quelles et je me méfie des remakes et reboots.
    Mais je suis aussi assez bon public, fan de SF et d’Horreur, j’ai bien aimé la pré quelle/remake de THE THING, la suite/remake PREDATORS, je n’ai pas trouvé PASSENGERS si nul que ça, et ce malgré les nombreuses critiques.

    Par contre, GHOSTBUSTERS 2015… j’ai trouvé ce film totalement insupportable, tout simplement car l’humour du réalisateur est très très spécial. Remake ou pas, il faut être réceptif. Je l’ai trouvé d’une lourdeur terrible là où Ivan Reitman faisait dans l’esthétique, le jeu d’acteur et l’ambiance. Bref, un ratage complet.

    J’essaie d’apprendre à aimer PROMETHEUS (j’essaie), je trouve plein de qualités à ALIEN COVENANT et le bashing me dépasse un peu…mais celui là…

    • Yetcha dit :

      Hi hi hi. Les goûts et les couleurs! Je n’ai pas encore vu Alien Covenant, mais ça ne va pas tarder. Depuis quelques années, j’arrête un peu de trop me torturer quand je vois un film, surtout quand il s’agit de suite, remake, reboot, préquelle… Je prends comme ça vient, je me laisse porter et j’apprécie. Les critiques alambiquées qui détaillent tout seconde par seconde ça me gonfle un peu à dire vrai. Alors je prends plus les choses comme « je déteste » – « je n’aime pas trop » – « j’aime bien » et « j’adore », juste comme ça, au feeling. Quand tu parles du bashing d’Alien Covenant, je n’y prête même pas attention et veux me faire mon avis, les spoilers, je m’en contrefous, ça ne m’empêchera en rien de regarder un film et d’en apprécier tous les tenants et aboutissants. L’essentiel n’étant pas le spoil en lui-même, mais la façon dont il est amené, filmé et intégré à l’histoire. Bref, j’ai adoré SW VII, comme ça, sans me prendre la tête, en prenant juste du plaisir à regarder un film de SF space opéra de fou, avec des super vaisseaux et des batailles super. Avec Ghostbusters, je ne cherchais pas un meilleur que le cultissime premier du nom, mais j’ai aimé, j’ai ri et apprécié que des femmes soient mises en avant avec un secrétaire homme débile. Et j’ai bien kiffé aussi Prometheus, et je m’en fous des incohérences, c’était cooooooooooooool!!!!

      • Gizmo Gizmo dit :

        T’as raison, soyons libres d’aimer ce qui nous fait du bien!

        Bon par contre, je note que tu as aussi aimé ce SOS FANTOMES… Je t’attends sur BLADE RUNNER 2049 mon ami 🙂

        • Gizmo Gizmo dit :

          PS: et je n’ai rien contre le casting féminin, n’étant pas misogyne…

          ..même si pour l’occasion la tenue de DOMINIQUE dans COBRA aurait été plus sympa :-)))) Enfin sauf pour McCarty, parceque ..enfin voila quoi.

          • Yetcha dit :

            Hi hi hi… Je ferai un retour sur Blade Runner 2049 en effet, que j’attends au tournant. Et vu le réal que j’aime bcp, je sens que je vais aimer, mais pas les puristes du premier, je le sens venir…

    • Yetcha dit :

      Ayé j’ai vu Alien Covenant! Voilà ma critique Allociné à 3,5 étoiles.

      Alors là, je ne comprends pas l’acharnement que subissent certains films. Star Wars VII, Ghostbusters… Ne peut-on pas juste prendre plaisir à passer un bon moment devant des licences qu’on aime, sans se sentir trahi à la moindre seconde parce que le pantalon qu’il porte n’est pas le même, parce que là il donne cette date alors que ce n’est pas exactement la même date dans le numéro tant, parce que elle n’est pas aussi bien que dans l’original bla bla bla… Ça me fatigue tout ça. Oui les personnages ne sont pas ultra charismatiques, et c’est dommage de n’avoir pas plus utilisé Franco, Pearce ou Rapace, mais rien que Fassbender, il tabasse ! Plein de réponses sont présentes, la cohérence avec la saga est bonne, la musique, le design des vaisseaux est dans le ton, l’aspect religieux est marqué mais il est présent pour insister sur l’aspect du sentiment de création, de déification. Certes il y a quelques longueurs mais cessont de faire la fine bouche et apprécions, ce n’est pas le meilleur, mais ce n’est pas le moins bon, et c’est toujours un bonheur de retrouver notre alien préféré.

      Donc a priori d’accord avec ton avis positif Gizmo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *