EIGHTIES + projection N°27

ban80splus_jem

Eighties +, c’est la micro-critique mensuelle cinéma de Yetcha, exclusivement pour vous sur eightieslepodcast.fr

Jem….Jem c’est le rêêêve, ouh ouh ouh ouh, Jem….Jem c’est la fièèèvre, ouh ouh ouh ouh… Voilà pour le ver d’oreille de la journée. Qui n’a pas entendu parler de Jem et des Misfits? Personne! Et bien ça tombe bien parce que c’est ce dont je vais vous parler aujourd’hui même.

Allez les eightophiles, mettez les costumes à paillettes, chargez bien le maquillage psychédélique, chauffez les cordes vocales, le rideau ce lève et les fans hurlent déjà devant la scène…

JEM ET LES HOLOGRAMMES
(JEM AND THE HOLOGRAMS)

Jem et le hologrammes


Sorti le 23 octobre 2015 aux États-Unis et le 13 avril 2016 en France.

Réalisation : Jon Chu (Sexy Dance 2 et 3, G.I. Joe, Insaisissables 2)
Scénario : Ryan Landels d’après la série télévisée du même nom créée par Christy Marx
Le reste n’est pas vraiment digne de citation.

 

Distribution partielle

Audrey Peeples : Jerrica Benton / Jem
Stefanie Scott : Kimber Benton
Hayley Kiyoko : Aja Leith
Aurora Perrineau : Shana Elmsford
Molly Ringwald : Madame Bailey
Juliette Lewis : Erica Raymond
Christy Marx : Lindsey Pierce
Alicia Keys : Elle-même caméo
Chris Pratt : Lui-même caméo
Dwayne Johnson : Lui-même caméo
Jimmy Fallon : Lui-même caméo

Synopsis

Dans une petite ville, Jerrica mène une vie ordinaire jusqu’au jour où elle prend une identité secrète inspirée par sa musique. Elle devient alors Jem, une superstar mondiale et découvre avec ses sœurs la célébrité.

Anecdotes

Jon Chu a été recruté peu de temps après l’adaptation de G.I. Joe par Hasbro.
Le producteur Jason Blum et le réalisateur Jon Chu ont passé 10 ans à développer le film! Il aurait peut-être fallu passer 10 ans de plus???
La créatrice de la série animée Christy Marx n’a appris la création de ce film qu’au moment de sa confirmation. Elle dit même « quelqu’un de haut chez Hasbro. Personne d’Hasbro ne souhaitait me parler, me faire écrire le scénario, ou même être consultante ». Je pense que peut-être cela aurait été intéressant de la prendre non???
Elle fait tout de même un caméo dans le film dans le rôle de Lindsey Pierce.
Les voix VO de la série animée, Samatha Newark et Britta Phillips, font une apparition dans le film.
Le personnage d’Erica Raymond joué par Juliette Lewis, est le pendant féminin d’Eric Raymond, l’ennemi de Jerrica dans la série animée.
Aux États-Unis, le film n’a pas trouvé son public. Il a connu le pire démarrage de 2015 pour un film de studio et le pire démarrage de tous les temps pour un film diffusé sur plus de 2 400 écrans. Il fut retiré des salles de cinéma par Universal après deux semaines d’exploitation.
Les fans du groupe sont des fans de la série animée de 1985 qui ont été approché par les réseaux sociaux, sympa.
Jon Chu a souhaité ajouter des clips fait par les fans, certains ont été mis dans le film, sympas aussi.
Molly Ringwald revient après 14 ans d’absence, et ça, c’était franchement trop long!!! 

LA MICRO-CRITIQUE

Jon M Chu, mais qu’est-ce-que tu as fait là??? C’est du grand n’importe quoi. Les sexy dance étaient très sympas, G.I. Joe aussi d’ailleurs, mais là, c’est profondément mauvais. Les chansons sont nulles, les actrices à la limite, sauf la toujours superbement belle Molly Ringwald que je me faisais une joie de revoir, le scénario est mauvais et ne correspond pas du tout avec celui du dessin animé. Alors c’est vrai que le dessin animé n’est pas non plus un grand parmi les grands, mais il avait ce côté sympathique et ces mini-chansons parfois entraînantes que le film n’a pas. On attend les Misfits tout le film et on ne les entrevoit que dans les tous derniers instants après la première partie du générique, histoire d’ouvrir sur un éventuel second épisode mais franchement, ça ne donne pas envie. Je passe sur le papi inventeur, disparu quand Jem était jeune, qui lui laisse une sorte de petit robot super intelligent, on est parfois à la limite du surnaturel et ça n’a rien à faire ici. Je n’attendais pas grand chose certes, mais pas à ce point là, à éviter à tout prix!

LA NOTE
Ça craint du boudin

Ca craint du boudin

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *