EIGHTIES + projection N°14

BanYetcha_BONJOUR

 Eighties +, c’est la micro-critique cinéma bimensuelle de Yetcha, exclusivement pour vous sur eightieslepodcast.fr

Ah les Griswold, leur voiture, leur manque de chance et leur détermination. Je vous ai parlé au début de cette rubrique du remake de ce fim mythique, surtout connu aux États-Unis et assez peu en France. Il est pourtant selon moi un pilier de l’humour des eighties avec Chevy Chase, star comique de l’époque.

Allez les eightophiles, la voiture familiale démarre, il est temps de mettre son walkman sur les oreilles, Clark va mettre le contact…

 

BONJOUR LES VACANCES
(NATIONAL LAMPOON’S VACATION)

Bonjour les vacances
Date de sortie aux États-Unis le 29 juillet 1983 et en France le 20 juin 1984.
Réalisation : Harold Ramis, ben oui, la qualité ne tombe pas du ciel. N’hésitez pas à écouter son hommage lors de notre tout premier Cadeau Bonux.
Scénario : John Hughes, rebelote. Avec un réalisateur et un scénariste comme ça, le film ne peut être que très bon.
Musique : Ralph Burns (Les Muppets à Manhattan, La famille Addams...).
Production : Warner Bros

Et encore une bande-annonce en anglais, pas facile d’en trouver en français concernant des « petits » films un peu anciens.

 

 


Distribution partielle
Chevy Chase : Clark Griswold
Beverly D’Angelo : Elen Griswold
Anthony Michael Hall : Russell « Rusty » Griswold
Dana Barron : Audrey Griswold
Imogene Coca : Tante Edna
Randy Quaid : Eddie
John Candy : L’officier Russ Lasky
Eugene Levy : Le vendeur de voiture
Jane Krakowski : Vicki

Synopsis

La famille Griswold décide de partir en vacances à Walley World à l’autre bout des États-Unis…En voiture dans une superbe Wagon Queen Family Truckster!

Anecdotes

Le scénario est basé sur un article de John Hughes « Vacation 58 », paru dans un numéro du magazine National Lampoon en septembre 1979.
Il s’agit du premier film pour Jane Krakowski.
Harold Ramis a dit avoir été inspiré par la guerre du feu pour les plans de Clark Griswold seul dans le désert.
L’affiche est une illustration de Boris Vallejo, elle parodie celle de Conan le Barbare de 1982.
Sur le répondeur de Walley World qui annonce que le parc est fermé, c’est la voix de Harold Ramis lui-même.

 

LA MICRO-CRITIQUE

Ce film ce film ce film. Je me marre à chaque fois que je le vois! Il est dan-tesque. Les aventures des Griswold sont à mourir de rire. Réalisé par Harold Ramis, scénarisé par John Hughes avec Chevy Chase, Beverly D’Angelo, Anthony Michael Hall, Randy Quaid, Eugene Levy, Jane Krakowski toute jeunette dans le rôle d’une cousine déjantée et le grand et regretté John Candy. Que peut-on ajouter de plus ici? Rien… Ah si, une affiche parodiant Star Wars et Conan le Barbare à la fois. Les situations qu’ils vivent sont à la fois drôles et tellement hallucinantes. J’ai conscience que j’en fais peut-être un peu trop, mais je suis véritablement amoureux de ce bijou méconnu (en France) de Harold Ramis. Je vous conseille également le remake Vive les vacances sorti en 2015 et dont vous pouvez lire dans Eighties plus n°2. Allez hop les Griswold, en voiture, Walley World nous attend…

LA NOTE
Top moumoute

perruque-annaces-80-coupe

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *