CADEAU BONUX #19 : Karaté Kid.

BAN_KARATE-KID

Bonjour à toutes et à tous !

Pour ce nouveau Cadeau Bonux, Yetcha et Spades ont décidé de revenir sur ce classique qu’est Karaté Kid et vont tenter de démontrer qu’il va bien au delà d’un film pour adolescent.

Au programme de ce numéro, nous allons prouver qu’il s’agit d’un film dans l’air de son temps mais également novateur de par sa manière d’aborder la thématique du sport de combat.
Vous aurez également droit à un petit cours d’histoire qui démontre le côté engagé du film.
Nous conclurons par nos avis sur le reste de la saga, les anecdotes et les produits qui gravitent autour de cette franchise.

Bonne écoute et à très bientôt pour de nouvelles aventures.

La Eighteam.

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. genma dit :

    Hâte d’écouter ça. Je le récupère en rentrant chez moi ce soir 🙂
    Je publierai ma critique dans un commentaire 🙂

  2. Kakita Somy dit :

    Karate Kid est assurément l’un des films cultes de mon enfance et tous les aspects abordés dans le podcast ont mis des mots sur des évidences que je n’avais jamais formulées… Bravo les gars.

    Dans le genre underdog, je voue un culte à Noritaka et sa violence complètement barrée et son humour bas du front, et un culte à Rey Mysterio, l’ex-catcheur mexicain dont l’un des surnoms était l’Ulitimate Underdog de par son gabarit très léger comparé à ses adversaire habituels.

    • Spades Spades dit :

      content que ça t’ai plu et j’avoue avoir pensé à parler de Noritaka (qui me fait toujours mourir de rire ) en exemple de Underdog mais j’ai eut un peu peur que cette série soit sorti des mémoires… du coup tu me rassures 😉

  3. Tycho dit :

    J’aime bien Karate Kid, sans que ça m’ait particulièrement marqué ou que ça soit un film culte pour moi, eh ben vous m’avez donné envie de le revoir avec des yeux neufs. 🙂
    On sent les connaisseurs et j’ai appris plein de trucs, notamment sur les camps de concentration. Je connaissais le triste sort des sino-américains de l’époque mais c’est un aspect du film qui m’avait totalement échappé.

  4. genma dit :

    Cet épisode TRES BIEN les films, leurs esprits, l’influence etc. Rien à redire. TRES BON épisode. MERCI.

  5. NassLaMass dit :

    J’adore ce podcast, je l’ai déjà écouté 3 fois. Je me devais de laisser un commentaire du coup, pour vous féliciter pour la qualité et le travail de préparation qui a du être fait.
    Merci et bravo à tous les 2.

  6. Marti dit :

    Merci pour cette superbe émission très enrichissante !

    Niveau « underdog-sploitation » qui a suivi, on peut sans doute inclue Karate Tiger avec son Ralph Macchio du pauvre entraîné par… le fantôme de Bruce Lee… qui affronte à la fin Ivan le Rouge, ou le premier rôle de Jean-Claude Van Damme ! Un savant (fou) mélange de Karate Kid et Rocky IV à classer dans la catégorie des nanars.

    La première apparition de William Zabka et Ralph Macchio dans How I Met Your Mother était assez drôle puisqu’elle découlait de la conception bizarre des films de Barney où les méchants deviennent les gentils : Johnny devient un jeune karateka prometteur dont l’ambition admirable est mise à mal par ce jeune arriviste de Daniel ! Zabka devient même un personnage récurent de la dernière saison, mais à l’image de cette série la blague s’est étirée jusqu’à s’user…

    Finalement Jacky Chan avait déjà effectué un remake de Karate Kid bien avant celui de 2010 puisque la série animée dont il était la star une décennie plus tôt relevait du même postulat que la série TV que vous présentez à la fin de l’émission : une version rajeunit de l’acteur accompagné de son oncle, acariâtre vieux maître chinois, et son astucieuse jeune nièce recherchaient d’anciens artefacts magiques !

  1. 30 juillet 2018

    […] Lire Plus […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *