Cadeau Bonux #15 : Les dessins animés Lucky Luke

CB15LuckyLuke

Bonjour à toutes et à tous !

Pour ce nouveau cadeau bonux nous vous emmenons en ballade ! Sirf, Mikadotwix et Spades vont ainsi revenir sur les 2 dessins animés majeurs inspirés des aventures du cowboy qui tire plus vite que son ombre à savoir Lucky Luke bien sûr !
Datant des années 70 les films « La ballade des Dalton » et « Daisy Town » reste de vrais classiques que nous avons connu dans les années 80. (Oui, vous pouvez nous traiter d’escrocs).

Du mexicain basané allongé sur le sol dans Daisy Town au chercheur d’or retranché dans sa mine de la ballade des Dalton c’est une galerie exceptionnelle de personnages que nous passons en revue sur ce numéro.
Une attention toute particulière sera bien sûr portée sur Lucky Luke, Rantanplan et les Dalton, soyez rassurés.
Sans oublier également les talents vocaux de Nicole Croisille ou encore Gérard Rinaldi bien évidemment !

Bref si vous aimez Lucky Luke, les VF de qualité et Lulu Carabine, ce numéro est fait pour vous !

Pour terminer 2 liens vers des documentaires très intéressants à propos de la création de la ballade des Dalton :
http://www.ina.fr/video/I07233239/la-creation-du-dessin-anime-la-ballade-des-dalton-video.html

mais aussi sur les studios « Idéfix » de Goscinny dans les années 70 :
http://www.ina.fr/video/CPB88011564/goscinny-video.html

Bonne écoute, et à très bientôt pour une nouvelle croisière dans les années 80 !

La Eighteam

PS : Les paroles de « La ballade des Dalton » pour conclure :

Amis, chantons cette nouvelle aventure
Du paladin défenseur de la Loi
Car Lucky Luke et sa fière monture
Vont accomplir de fabuleux exploits
Au petit trot la justice est en route
Tremblez coquins, l’heure du châtiment sonne
Voici venir l’angoisse et la déroute
C’est la ballade, la ballade des Dalton

Par Lucky Luke, les Dalton sont en cage
Dormez en paix braves et honnêtes gens
Le surveillant des odieux personnages
C’est le fameux, l’étonnant Rantanplan
Tenons à l’oeil nos quatre abominables
Il se pourrait qu’ensemble ils nous mitonnent
En grand secret un de leur tours pendables
C’est la ballade, la ballade des Dalton

Prêtons l’oreille aux propos démoniaques
De ces gredins alléchant le héros
Ils voudraient tant, ces horribles macaques
Le soudoyer pour une part de magot
Quel déshonneur, la chute est sans excuses
Pour de l’argent, Lucky Luke déraisonne
Mais dans son sac, il a plus d’une ruse
C’est la ballade, la ballade des Dalton

Ici verdoie l’herbe de la prairie
Où le ruisseau coule parmis les fleurs
Promenons près des sources jolies
En cet Eden au charme ensorceleur
Mais attention, franchie cette limite
Car au désert que le diable tisonne
Pauvres oiseaux pris de cuisson subite
C’est la ballade, la ballade des Dalton

Plus mort que vif apparaît un fossile
Un cavalier stoppé en plein galop
Brave pionnier, dans ce désert hostile
Tu as trouvé un job de tout repos
Seuls des bandits animés par la haine
Sont assez fous quand les autres abandonnent
Pour affronter l’impitoyable plaine
C’est la ballade, la ballade des Dalton

L’attrait de l’or dévore l’homme avide
C’est la ruée, la foire aux illusions
Le flanc pelé des collines arides
Produit surtout rocaille et déception
Du monde entier, on accourt, on se presse
L’appât du gain est si fort qu’il harponne
Les citoyens de toutes les espèces
C’est la ballade, la ballade des Dalton

Moralité, les sinistres compères
N’ont pu toucher le magot scélérat
Déjà versé par les soins du notaire
Dans les tiroirs du grand orphelinat
Tonton Henri, tu n’avais rien d’un ange
Mais en ce jour, que le ciel te pardonne
Nos chers enfants chantent en coeur tes louanges
C’est la ballade, la ballade des Dalton

 

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Nico dit :

    Un super travail, comme d’hab, sur deux dessins animés qui ont bercé mon enfance. J’adore l’humour de Goscinny 🙂 Vous m’avez donné envie de revoir ces deux pépites d’or !

    • Mikadotwix dit :

      Merci Nico, ce genre de témoignage nous touche sincèrement 🙂
      Et comme tu as pu l’entendre, tu peux foncer regarder ces 2 oeuvres cultes sans problème.

  2. Marti dit :

    Merci pour cette émission !
    Dommage que vous n’ayez pas vu Les Dalton en cavale, pour le coup celui est en plein dans la décennie car sorti en 1983. Je n’a dû le voir qu’une fois lors d’une diffusion sur Arte (je crois) il y a une quinzaine d’années, dans le cadre d’une soirée consacrée à Goscinny il me semble, et je n’en garde pas un souvenir mémorable, tout juste quelques images et comme seul intérêt notable l’arrivée (enfin !) de Ma Dalton dans un film. Comme vous le dites il s’agit d’un remontage de trois épisodes de la série Hannah-Barbera. La série ayant été produite en 1983-1984 mais diffusée à partir de 1984 chez nous, je pense que le film a dû sortir en premier et servir de pub pour elle.
    Concernant la décision de Morris d’arrêter de faire fumer Lucky Luke, celui-ci a gagné ensuite un prix en rapport avec la lutte contre le tabagisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *