EIGHTIES + Projection n°9

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Thomas dit :

    Pas d’accord avec cette critique. Le film n’est pas in-regardable. Seul le segment réalisé par Spielberg a mal vieillit (trop gentillet, trop naïf) Celui de Dante est un délire total et cartoonesque, celui de Miller est toujours aussi angoissant et effrayant. Et celui de Landis se regarde aussi avec plaisir.

    • Yetcha dit :

      Ah et bien j’avais aussi raté ce commentaire. Je vois que nous ne sommes pas sur la même longueur d’onde en effet. Comme je le dis, j’avais énormément aimé ce film il y a pas mal d’années, mais en le revoyant ça m’a fait un choc, dans le mauvais sens. Si on regarde des productions équivalentes de l’année 83, certaines ont gardé leur charme (Dead Zone, Christine, La forteresse noire…) et d’autres ont moins bien encaissé le poids des années (L’ascenseur, Videodrome, La foire des ténèbres…). Après tout est affaire de goût comme d’habitude, et ma rubrique est clairement subjective et ce déclare comme tel. Merci pour votre message et je poursuis mon exploration afin de voir si j’ai manqué un autre post de votre part ou d’un autre poditeur.

Répondre à Thomas Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *